Charleroi Expo, 18-22 oct. 2017 (EDUC) / 18-20 oct. 2017 (EDUCdir)

En primaire et en secondaire

Les compétences en maths ne s’améliorent pas en Belgique francophone. Son enseignement concerne dans un premier temps tous les enseignants de primaire et ensuite les profs de math du secondaire. Travaillons ensemble à découvrir ce qui marche le mieux avec les élèves les plus hermétiques à la discipline. Tout le monde ne bénéficie pas d’une intelligence logico-mathématique développée. Comment ne pas dégoûter les enfants des mathématiques en primaire mais au contraire les amuser. Comment faire de l’enseignement des maths un jeu apprécié de tous ? Pourquoi passer aussi vite à l’abstrait ?

De nombreux ateliers et conférences sont prévus tant pour le primaire que pour le secondaire.

L’attention est un prédicteur essentiel de la réussite scolaire, de la réussite dans la vie, du plein plaisir de vivre, … Comment rendre une classe attentive ? La pleine conscience est un outil d’apaisement, notamment dans les relations entre enfants, elle augmente la bienveillance. Elle change la vie des profs qui se retrouvent avec des classes disponibles, calmes, ouvertes, sympas et attentives. Une alchimie positive simple à mettre en place.

De plus en plus d’enseignants à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée est un outil et non une solution miracle à toutes les difficultés des élèves mais qui mérite que l’on s’y intéresse car elle soulève d’autres problématiques très actuelles comme : l’engagement des élèves dans les apprentissages, la différenciation, la place de l’enseignant dans les apprentissages, l’usage du numérique en classe, la coopération entre enseignants.

Nous dénombrons de plus en plus d’enfants à besoins spécifiques dans les classes. Chacun avec des besoins différents. Problèmes de concentration, enfants dys-, hauts potentiels, … comment faire pour enseigner de manière différenciée à une classe composée de plus de vingt enfants avec chacun des besoins différents ? Plutôt que de développer et appliquer des manières d’enseigner différentes pour chaque enfant à besoins spécifiques, pourquoi ne pas commencer par partager au maximum ce qu’on a développé pour chacun d’eux avec toute la classe ? De nombreux outils et techniques nécessaires voire indispensables pour certains sont aussi bénéfiques pour tous.

Par ailleurs, pour mieux les accompagner, il fait les comprendre. Comment faire pour comprendre ce que ressentent ces enfants à besoins spécifiques ? Nous avons créé une expérience unique que nous vous proposons de vivre …

Le livre jeunesse est un formidable outil pour donner aux enfant le goût de lire, pour raconter des histoires à une classe, pour illustrer un thème, … L'influence positive de la lecture chez les tout-petits sur leurs résultats scolaires est reconnue. L'importance de la lecture-plaisir chez les plus grands aussi. Mais le livre jeunesse peut aussi devenir un atout pour beaucoup d'autres apprentissages.

Un Atelier Livre Jeunesse accueillera une multitude d'interventions sur le livre jeunesse et comment propager le plaisir de lire auprès de chaque enfant même les enfants en difficulté d'apprentissage.

Parmi nos conférences :

  • Lire c'est grandir
  • Raconter, c'est bien, animer, c'est mieux !
  • Propager le plaisir de lire : des pistes concrètes à mettre en place en classe…
  • Les obstacles rencontrés par les jeunes enfants à l'école pour entrer en littérature
  • Des pistes pour aider nos élèves en difficulté (Aussi dyslexie, HP et TDA/H) et des livres qui leur conviennent
  • Consultez le programme des conférences

Lire aussi l'article page 9 du Journal de l'Education.